Les ALLÉES comment gérer un alignement d'arbres ?

    La plantation d’une allée

    Il convient de planter les arbres à la distance définitive. Suivant la variété des arbres, il faudra les planter tous les 7 à 10 m sur la ligne et à 8 m entre les deux lignes (soit 4 m de chemin et 1 à 2 m de chaque côté à minima).

    Les espèces les plus couramment utilisées sont : le hêtre, le tilleul, le charme, le marronnier, le platane, le chêne, l’érable, le poirier …

    Les arbres étant à la densité finale, un soin tout particulier doit être apporté au choix de la plante et à son mode de culture afin de garantir une réussite proche de 100%. Les baliveaux cultivés en Starpot ® présentent un bon compromis prix, taille et vigueur de croissance.

    La hauteur devra être si possible de 1m50, l’idéal étant 2m50 pour un feuillu en Starpot ® de 7 litres. Les racines non déformées dans le Starpot® vont se développer dès la première saison et ainsi assurer une  croissance rapide des arbres de l’allée. Le bon équilibre entre le plant et ses racines limite l’entretien nécessaire après la plantation. Ce dernier point est tout particulièrement intéressant pour les plantations d’allées le long des routes ou autoroutes où l’entretien et l’arrosage sont délicats.

    Allée de hêtres

    La gestion et le renouvellement d’une allée

    Renouveler une allée est un événement important dans la vie d’une propriété. Il y a souvent un attachement sentimental et une valeur décorative que l’on a peur de perdre. Ceci conduit bien souvent à un report de la décision de couper au détriment de l’esthétique et de la pérennité de l’allée.

    En effet, lorsqu’un alignement est trop âgé, des arbres commencent à mourir et créent ainsi des trous dans l’allée qui ne peuvent être comblés par de jeunes arbres qui n’auraient aucune chance de croissance sous leurs aînés. En général, face d’une part à la vieillesse de l’allée et d’autre part au danger d’arbres très âgés, il faut couper l’ensemble de l’allée.

    La solution, c’est l’anticipation ! Pour cela, il convient de renouveler l’allée par tiers sur une durée de 20 ans en commençant par la partie la plus éloignée de la propriété. Puis, 10 ans après cette première étape, on remplacera les arbres du tiers central. Ainsi lorsque l’on renouvellera les arbres les plus proches de l’habitation le reste de l’allée aura 20 ans, la perspective sera conservée.

    Nota : si l’on dispose de grands espaces, on peut planter l’allée de remplacement en parallèle de l’allée existante.

    Allée de tilleuls

    photo route
    photo route

    Un arbre tige (arbre dont le tronc fait 6 à 10 cm de circonférence et plus) en racine nue ou en motte subit souvent le long des routes une descente de cime lorsque la partie supérieure de l’arbre meurt à la suite d'un stress, comme par exemple la plantation, due à un manque d’entretien et à un déséquilibre entre la partie aérienne et les racines. Les terrains souvent difficiles le long des routes ne font qu’aggraver le phénomène.