Compléments de régénération en forêt et ébauches d'arbres en starpot®

    Reboisement

    Exemple de reboisement d’une trouée avec des ébauches d’arbres en Starpot®.

    Cette trouée sur un sol extrêmement humide a été reboisée en épicéa de sitka à raison de 1100 plants/ha. En même temps, quelques grands plants de 150/200 cm ont été plantés à raison de 200 plants/ha. Deux ans plus tard, les sitkas sont immergés dans une colonisation de jonc de 1.10 m de hauteur. Les ébauches d’arbres ont fait des pousses de 60 cm la première année et de 80 à 120 cm la deuxième année. Les sitkas ne sont toujours pas sortis de la végétation adventice (variétés introduites : cyprès chauve, tulipier de Virginie, aulne glutineux, chêne des marais, érable d’Amérique, érable rouge).

    Reboisement

    châtaignier en 2007

    L’ébauche d’arbre en Starpot® apparaît comme une solution tout à fait intéressante pour pallier les inconvénients d’une mauvaise régénération ou d’un défaut localisé de reprise d’une plantation :

    • Les plants en Starpot® sont déjà au-dessus de la végétation existante et la motte sans déformation racinaire leur assure une excellente reprise et une croissance importante dès la première année.
    • Aucun dégagement n’est nécessaire par la suite, le complément de régénération étant d’une taille supérieure ou identique aux plants ou aux semis déjà développés dans le reste de la parcelle. Bien entendu, cette opération de regarni ne doit pas intervenir trop tardivement là où il y a risque d’envahissement par une végétation concurrente trop vigoureuse.
    • Ces trouées peuvent être l’occasion d’introduire dans le peuplement des essences secondaires à forte valeur ajoutée (merisier, alisier, douglas, séquoia sempervirens…).
    • Une densité de plantation à grand espacement (8m x 8m) permet de limiter le coût de l’intervention et de la rendre compétitive face à une densité standard avec dégagements et protections gibier.
    châtaignier en 2012